Dialogue social: El Othmani promet d’améliorer les revenus des fonctionnaires – Telquel.ma

Dialogue social : El Othmani promet d'améliorer les revenus des fonctionnaires

Alors que le chef du gouvernement a annoncé la signature de l'accord social pour la semaine prochaine, certains syndicats affichent leur mécontentement quant au texte et à l'avancée des travaux.

Par

Saadeddine El Othmani Crédit: Tniouni/TelQuel

A une semaine de la fin des travaux des commissions thématiques autour du dialogue social, celui-ci se poursuit toujours, de manière indirecte, entre le gouvernement et les centrales syndicales.

A l’occasion de la session d’ouverture du congrès régional du PJD le 7 avril à Beni Mellal, le chef du gouvernement a affirmé que le prochain accord social « sera inédit », à condition que syndicats, patronat et Exécutif parviennent à adopter une position commune.

« L’accord social va contenir des mesures intéressantes pour les fonctionnaires et salariés. Il s’agira soit de l’amélioration des revenus soit d’autres mesures », a précisé le chef du gouvernement lors de son intervention.

Tout en appelant les acteurs sociaux à accélérer les négociations, El Othmani a promis que la signature de l’accord social interviendrait dans un délai d’une semaine.

Toutefois, les trois commissions thématiques créées le 5 mars et chargées de discuter du texte de l’accord social n’ont toujours pas réalisé d’avancées concrètes selon Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT). « Jusqu’à présent, les rencontres n’ont apporté aucune avancée, en particulier sur la question de l’amélioration des revenus« , déclare le syndicaliste à nos confrères de TelQuel Arabi.

Un manque d’efficacité qu’il explique par le fait que le gouvernement « n’a présenté aucune offre globale aux centrales syndicales, en se contentant simplement d’écouter leurs propositions« . Abdelhamid Fatihi ajoute que « le patronat conditionne l’augmentation du salaire de base à l’adoption de la loi sur la grève et la réforme de la loi du travail ».

Le texte a pour ambition de rendre le marché du travail plus flexible, en ouvrant notamment la voie aux contrats de travail à durée déterminée et saisonnier, en donnant aux entreprises plus de facilités en ce qui concerne le licenciement. Une mesure refusée par les syndicalistes qui ne signeront pas l’accord social si leur voix n’est pas entendue, prévient le responsable de la FDT.

 

article suivant

Maroc Telecom annonce un nouveau programme de rachat d'actions

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.